Les prix des timbres seront plus chers à partir du 1er janvier, indique vendredi l'IBPT qui a approuvé l'augmentation. Le timbre prior coûtera 1,6 euro et le timbre non prior 1,10 euro. bpost a demandé à l'IBPT de pouvoir augmenter les tarifs postaux ayant trait au "panier des petits utilisateurs" en 2021. Ce panier se compose des services postaux relevant du service postal universel et utilisés par les particuliers et les petits utilisateurs professionnels, comme les envois de correspondance, les colis et les envois recommandés. L'augmentation tarifaire s'élève à 10,5% en moyenne pour le panier des petits utilisateurs dans son ensemble qui, outre les lettres prior et non prior, inclut les tarifs unitaires des envois recommandés, des colis et du courrier transfrontière sortant. Ce chiffre correspond à l'augmentation de 2020 (+11,4%). C'est le segment des lettres qui connaitra l'augmentation, il n'y aura pas d'augmentation tarifaire pour les colis. Le timbre prior coûtera 1,6 euro (+32,2%), contre 1,21 euro cette année et 0,79 en 2017. Le timbre non prior sera vendu à 1,1 euro, soit 8,9% de plus que son prix actuel (1,01 euro). "Par rapport à 2017, les petits utilisateurs paieront ensemble en 2021 un surcoût de l'ordre de 150 à 200 millions d'euros pour les services proposés par bpost. En appliquant de telles hausses tarifaires, bpost, malgré d'importantes diminutions du volume, peut néanmoins continuer de générer les mêmes marges sur le panier des petits utilisateurs", relève l'IBPT. (Belga)