Les tour-opérateurs sont déjà résignés pour les vacances de Carnaval, quelle que soit la décision à venir les voyages non-essentiels. Ils appellent dès lors les Belges à déjà réserver un séjour pour cet été.Une interdiction des voyages non-essentiels sera au menu des discussions du sommet européen de ce jeudi. Le Premier ministre Alexander De Croo y est favorable, et la mesure sera sur la table du Comité de concertation de vendredi. L'Association belge des tour-opérateurs (ABTO) s'attend à une telle décision et la comprend. "Nous voulons, comme la population, que le virus disparaisse au plus vite et donc empêcher des variants d'entrer dans le pays", souligne son porte-parole Pierre Fivet. Le nombre de réservations pour les vacances de Carnaval est très faible et des opérateurs ont déjà pris l'initiative d'annuler leurs séjours. L'ABTO n'attend donc rien de cette période. "Il sera également très difficile de partir à Pâques", ajoute M. Fivet. L'association est dès lors déjà tournée vers l'été. "Avec le confinement, l'envie de voyager est plus forte que jamais. Nous voyons la vaccination comme la lumière au bout du tunnel." (Belga)