Harvard, en tête pour la 18e année consécutive, et les universités américaines continuent de dominer le classement des établissements d'enseignement supérieur établi par Shanghai et publié vendredi. Première institution universitaire belge, l'Université de Gand (UGent) se maintient à la 66e place, tandis que la KU Leuven chute de la 85e à la 97e place. L'Université libre de Bruxelles (ULB) grimpe, elle, dans le classement, où elle pointe entre la 101e et 150e place, alors qu'elle se trouvait au-delà de la 150e marche en 2019. Les dix premières places du classement de Shanghai sont, comme l'an dernier, trustées par les Anglo-saxons avec huit universités américaines et deux Britanniques occupant le haut de cette hiérarchie des meilleurs établissements du supérieur réalisé depuis 2003 par le cabinet indépendant Shanghai Ranking Consultancy. Trônant à la première place, Harvard devance une nouvelle fois sa compatriote Stanford et la britannique Cambridge. On trouve ensuite les américaines MIT (4e), Berkeley (5e) et Princeton (6e). Premier établissement non-anglosaxon avec sa 14e place, Paris Saclay fait par ailleurs sa première apparition dans le top 100. Côté belge, huit établissements universitaires se distinguent sur les 1.000 listés. Outre l'UGent, la KU Leuven et l'ULB, l'Université catholique de Louvain (UCLouvain) se maintient entre la 151e et 200e place. L'Université de Liège (201e à 300e) complète le top 5 belge, tandis que celle d'Anvers et la Vrije Universiteit Brussel (VUB) s'établissent entre la 301e et 400e place. L'Université de Hasselt ferme la marche noire-jaune-rouge, classée entre la 601et et 700e place. Le classement de Shanghai prend en compte six critères, dont le nombre de Nobel et médailles Fields parmi les étudiants diplômés et professeurs, le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline, ou encore le nombre de publications dans les revues Science et Nature. (Belga)