Mbaye Leye est de retour à Sclessin, en tant qu'entraîneur principal cette fois. "Mbaye est un choix naturel, car il correspond aux critères que nous nous étions fixés", a déclaré Alexandre Grosjean, le directeur général des Liégeois lundi, lors de la présentation du nouveau T1.Grosjean avait lui-même annoncé le licenciement de Philippe Montanier le 26 décembre tout de suite après la défaite contre Saint-Trond (1-2). "Pour trouver le nouvel entraîneur, nous procédons de manière collégiale et nous avons rapidement porté notre choix sur Mbaye, un ancien de la maison en tant que joueur et adjoint", a résumé le directeur général. Grojsean est revenu sur les "supputations" concernant les négociations avec d'autres coachs, dont Franky Vercauteren. "Effectivement, quand on choisit un coach, on arrive à une 'short list'. Au terme de cette sélection, deux noms sont ressortis: Franky Vercauteren et Leye", reconnaît le directeur général. "Nous avions fixé trois objectifs extrêmement importants pour porter le choix sur un coach: connaître le championnat, connaître le noyau et avoir l'ADN Standard de Liège. Vercauteren est un très bon coach, qui a beaucoup d'expérience, qui connaît le championnat de Belgique mais n'a pas l'ADN Standard. De plus, Nous savions qu'il négociait en parallèle avec l'Antwerp et nous ne voulions pas rentrer dans ce jeu-là. Mbaye est devenu le choix naturel, il correspond aux critères." Mbaye Leye sera accompagné pas Patrick Asselman en tant qu'adjoint. "Il connaît bien la maison aussi. Nous portons nos espoirs sur le ticket Leye-Asselman pour la fin de la saison", a conclu Grosjean. (Belga)