Une cinquantaine de demandeurs d'asile sont arrivés lundi dans le nouveau centre de Fedasil à Liège, situé dans deux bâtiments de la clinique Saint-Vincent à Rocourt - qui va bientôt déménager sur le site du MontLégia, annonce l'agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile. Le centre d'accueil temporaire pourra héberger quelque 280 personnes, tant des familles que des individus (adultes ou mineurs). Le centre d'accueil offre aux demandeurs un accompagnement tout au long de l'examen de leur demande d'asile, précise Fedasil. L'arrivée des résidents se fera au fur et à mesure de la mise à disposition des lieux. Cent cinquante personnes pourront être hébergées rapidement, assure l'agence fédérale. Au total, le centre temporaire pourra accueillir 280 demandeurs d'asile. Le centre liégeois est dit "ouvert", offrant le gîte et le couvert, un accompagnement social et une aide médicale, à l'instar de tous les centres de Fedasil. Fedasil recrute une soixantaine de personnes pour organiser l'accueil et l'accompagnement des résidents de ce nouveau centre, indique l'agence. Le réseau Fedasil et des partenaires compte désormais plus de 27.200 places, soit 6.000 de plus qu'au début de l'année dernière. Plusieurs centres temporaires ont récemment ouvert à Spa, Theux, Bredene et Zoutleeuw. D'autres doivent encore ouvrir leurs portes à Gand, Herbeumont et Coxyde. La station balnéaire devrait accueillir environ 300 demandeurs d'asile d'ici la fin de la semaine, dans le nouveau centre installé sur la base de l'armée de l'air. Les enfants des futurs résidents ont d'ailleurs déjà fait leurs premiers pas à l'école lundi afin de garantir un transfert scolaire sans encombre. (Belga)