Le meeting d'athlétisme de la Diamond League de Monaco, vendredi soir, a donné lieu à onze meilleures performances mondiales de l'année. La plus belle a été signée par l'Ougandais Joshua Cheptegei, qui a établi le record du monde du 5000 m en 12:35.36. Orlando Ortega a dominé le 110 m haies et établi la première MPM de la soirée en 13.11. Ont suivi ensuite Donovan Brazier avec 1:43.15 sur les 800 mètres et Karsten Warholm avec 47.10 sur 400 m haies, la deuxième fois de sa carrière. Armand Duplantis a sauté plus de 6m00 à la perche, Ben Broeders s'est classé 2e avec 5m70. Timothy Cheruiyot a réalisé un temps de 3:28.45 sur 1.500 m devançant le Norvégien Jakob Ingebrigtsen qui profitait pour s'emparer du record d'Europe en 3:28.68. Le champion du monde américain Noah Lyles a signé un 19.76 sur 200 m et Soufiane El Bakkali a couru le 3.000 m steeple en 8:08.04. Chez les dames, Hellen Obiri a couru le 5000m en 14:22.12, Lynna Irby le 400m en 50.50 et Faith Kipyegon l'inhabituel 1000m en 2:29.15. Avec ce chrono, elle a également établi le record d'Afrique et le record de la Diamond League. (Belga)