Le capitaine de Manchester United Harry Maguire condamné en Grèce à 21 mois de prison avec sursis après une altercation, ne jouera pas les deux prochains matches de l'Angleterre contre l'Islande et le Danemark, a annoncé mardi le sélectionneur Gareth Southgate. Maguire a déjà annoncé qu'il ferait appel de cette sanction après une dispute dans une boîte de nuit de Mykonos. Il faisait partie d'un groupe de 24 joueurs sélectionnés, annoncés il y a quelques heures, soit juste avant la décision de la justice grecque. A un an de l'Euro, et après une première saison mitigée à Manchester United qui l'avait recruté il y a un an contre 87 M EUR - faisant de lui le défenseur le plus cher du monde - Maguire pourrait regretter longtemps son été 2020 dans les îles grecques. En vacances à Mykonos, l'international anglais avait été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi dernier avec son frère et un ami après une bagarre avec des touristes dans une boîte de nuit, suivie d'une altercation avec des policiers grecs en civil. Une soirée aux zones d'ombres nombreuses, étant donné les récits très divergents livrés par les protagonistes, mais aux lourdes conséquences. Libéré après deux nuits en détention et absent à son procès, mardi, Maguire, a été reconnu coupable de tous les chefs d'accusation: "agression contre des représentants de l'État", "lésions corporelles", "insultes verbales" et même "tentative de corruption", car il aurait proposé de l'argent aux policiers pour le laisser filer. Combatif et fidèle à sa ligne de défense depuis le début --il a plaidé non-coupable-- Maguire a immédiatement annoncé qu'il ferait appel de sa condamnation. (Belga)