L'Espagne a remporté 6-0 la 'finale' du Groupe 4 de la Ligue des Nations A mardi à Séville face à l'Allemagne. Alvaro Morata (17e), Ferran Torres (33e, 50e, 71e), Rodri (38e) et Mikel Oyarzabal (89e) ont signé ce carton, qui a permis à la 'Roja' (11 points) de dépasser la 'Mannschaft' (9 points). L'autre match du groupe entre la Suisse (3 points) et l'Ukraine (6 points)a été reporté. Dans le groupe 3, la France, déjà qualifiée, a pris le meilleur sur la Suède (4-2) tandis que le Portugal est allé s'imposer en Croatie (2-3). Les Espagnols ont vite pris les choses par le bon bout et Morata a décoché un premier tir croisé, qui n'a pas vraiment inquiété Manuel Neuer (2e). Si l'Espagne a paniqué c'est parce que Sergio Canales a dû sortir sur blessure (12e). Mais Fabian Ruiz a rapidement trouvé ses marques et sur corner, a placé le ballon sur la tête de Morata (17e, 1-0). La Roja avait les moyens de faire craquer la défense allemande et après une tête de Dani Olmo sur la transversale, Torres a hérité du ballon et l'a placé au fond d'une demi-volée (33e, 2-0). La 'Mannschaft' était dépassée sur le plan défensif et si elle avait eu de la réussite face à l'Ukraine, elle a encore cédé sur un nouveau corner et une tête parfaitement décroisée de Rodri (38e, 3-0). La période s'est terminée sur une note négative pour les Espagnols avec la sortie de Sergio Rramos, qui se tenait la cuisse droite (43e). A la reprise, les Espagnols étaient encore affamés et Neuer avait déjà eu pas mal de boulot quand Torres a alourdi l'addition (55e, 4-0). Fragiles défensivement, les Allemands sont restés totalement impuissants offensivement également. Par contre, après un raté de Morata (68e), Torres a signé un triplé d'une reprise précise dans la course (71e, 5-0). C'était la déroute totale pour l'Allemagne, qui a encaissé un nouveau but par Oyarzabal (89e, 6-0). Dans le Groupe 3, la France s'est imposée 4-2 face à la Suède. Les Scandinaves ont ouvert la marque par Viktor Claesson, qui a profité d'un dégagement raté le Paul Pogba (4e, 0-1). Mais les Bleus ont vite retrouvé leur concentration et sur un contre, Antoine Griezmann a décalé Marcus Thuram, qui a servi Olivier Giroud en retrait (16e, 1-1). La France était lancée et sur une frappe contrée, Benjamin Pavard a placé une volée parfaite dans le petit filet opposé (36e, 2-1). A la reprise, les Hexagonaux ont maintenu leur rythme et à peine monté au jeu (57e), Kylian Mbappé a enroulé un centre pour Giroud, qui a fait le break de la tête (59e, 3-1). La Suède a inscrit un second but par Robin Quaison (88e, 2-3) mais Kingsley Coman lui a fait payer cash une erreur défensive (90e+5, 4-2). Pendant ce temps-là, la Croatie s'est inclinée face au Portugal. La formation vice-championne du monde a inscrit le premier but par Mateo Kovacic (29e, 1-0). Les Portugais ont renversé la situation par Ruben Dias (52e, 1-1) et Joao Felix (60e, 1-2). Les choses se présentaient bien pour les visiteurs quand le milieu croate Marko Rog a été exclu (51e). Mais cela n'a pas empêché les Slaves de revenir à la marque par Kovacic (65e, 2-2). Malgré la disette de Cristiano Ronaldo, les Lusitaniens se sont imposés grâce à un nouveau but de Dias (90e+1, 2-3). La France (16 points) termine première devant le Portugal (13 points), la Croatie conserve sa troisième place avec trois points tout comme la Suède, qui est reléguée en Ligue B. (Belga)