"Incroyable. J'ai encore du mal à y croire", a déclaré Loena Hendrickx dans la foulée de son historique cinquième place aux Championnats du monde de patinage artistique, vendredi soir à Stockholm, en Suède.La patineuse d'Arendonk, 21 ans, a réalisé la meilleure performance de sa carrière grâce au programme libre le plus prolifique depuis ses débuts sur la glace il y a dix-sept ans. Avec une note de 141,16 vendredi soir, elle a porté son total à 208,44 afin d'améliorer son ancienne meilleure marque de près de 4 points (204,68). "Elle est performante sous la pression", a expliqué son frère et entraîneur Jorik Hendrickx, double olympien. "Elle est capable d'élever son niveau et nous en sommes très heureux." Selon les prédictions, une place dans le top 10 était envisageable. C'est d'ailleurs cette position qu'elle occupait à l'issue du programme court mercredi. "Qu'elle finisse cinquième n'est pas vraiment de notre ressort. Si certaines avaient mieux fait, elle aurait pu terminer 9e ou 10e. Vous restez en partie dépendant de ce que réalisent les autres candidats", a ajouté Jorik Hendrickx, insistant sur le fait que sa soeur avait réalisé "une prestation de très haut niveau". C'est désormais sereine qu'elle va pouvoir se tourner vers les JO de Pékin de 2022, lors desquels elle devrait présenter de nouveaux programmes. "Nous savons ce qu'elle a à offrir. Nous allons continuer à travailler et à nous améliorer, nous verrons où cela nous mène." Loena Hendrickx estime qu'elle peut malgré tout encore améliorer sa technique de sauts, notamment lors sur les triples Axel et triples Rittberger. "Il ne faut pas oublier qu'elle a dû faire face à plusieurs blessures ces dernières années", a ponctué son entraîneur. Vendredi soir, la patineuse a aussi égalé la meilleure performance belge de l'histoire. En terminant cinquième, elle a imité Yvonne De Ligne-Geurts, qui avait signé pareille performance en 1929. (Belga)