Londres a convoqué lundi l'ambassadeur birman au Royaume-Uni pour condamner le "coup d'Etat" et appeler à la "libération immédiate" de la cheffe de facto du gouvernement civil Aung San Suu Kyi et des civils arrêtés "illégalement", a annoncé la diplomatie britannique.L'ambassadeur birman Kyaw Zwar Minn a été convoqué au ministère des Affaires étrangères et le secrétaire d'Etat britannique chargé de l'Asie, Nigel Adams, a "condamné le coup d'Etat militaire et l'emprisonnement illégal de civils, dont Aung San Suu Kyi", selon un porte-parole du ministère. Le secrétaire d'Etat a demandé des "assurances quant à la sécurité de tous ceux qui sont détenus et a appelé leur libération immédiate". (Belga)