Les carcasses de deux daims et d'une chèvre ont été retrouvées dimanche matin à Heusden-Zolder, dans le Limbourg. Les animaux ont vraisemblablement été victimes de l'attaque d'un loup. Les gardes forestiers de l'agence flamande des forêts Natuur en Bos ont procédé aux constatations et prélevé des échantillons.Toutefois, selon Jan Loos, de l'organisation Welcome Wolf, il n'est pas encore établi que les animaux aient été victimes d'un loup car le site où les cadavres ont été découverts est éloigné de la zone de chasse habituelle du prédateur, même si la zone forestière de Zolder est reliée à leur habitat via la vallée du Mangelbeek. Une analyse de l'échantillon d'ADN devrait apporter une certitude. Les animaux ont été découverts vers 10h30 près du lieu-dit 't Wiek à Voort. Aucune barrière à loup ou fil électrique n'existe dans la zone. "La première impression des gardes-forestiers est qu'il s'agit vraisemblablement d'un loup, mais dans ce cas, je resterais prudent", ajoute Jan Loos. S'il ne s'agit pas d'une attaque de loup, le daim et la chèvre pourraient avoir été victimes d'un chien. Et "si c'est un loup, cela prouve seulement ce que nous disons depuis des années, à savoir que les gens devraient simplement prendre des mesures pour protéger leurs animaux." (Belga)