La Japonaise Hinako Shibuno, victorieuse en 2019 du British Open, a rendu une carte de 67 vendredi pour prendre la tête de l'US Open, un des cinq tournois majeurs féminin, avec trois coups d'avance sur ses rivales les plus proches.Agée de 22 ans seulement, Shibuno pointe à sept coups sous le par, après 36 trous sur le parcours du Champions Golf Club à Houston, au Texas. Shibuno a enquillé six birdies et n'a fait que deux bogeys sur le parcours de Jackrabbit, l'un des deux utilisés pour les deux premiers tours, mais elle a confié qu'elle ne se sentait "pas du tout en confiance" et que sa façon de jouer "ne lui ressemblait pas". La première poursuivante est une joueuse amateur suédoise, Linn Grant, 21 ans. Elle a fait deux tours d'affilée en 69 et se retrouve seule deuxième devant les Américaines Amy Olson, Megan Khang et Kaitlyn Papp. Les conditions météo d'un mois de décembre (pluie et vent) n'ont pas aidé certaines joueuses, déstabilisées aussi par le fait que ce Majeur, initialement prévu en juin, se dispute à huis clos. "Ça fait drôle de ne rien entendre quand on fait un birdie", a expliqué Shibuno, quatre fois victorieuse l'an dernier sur le circuit LPGA japonais. La 75e édition de l'US Open, doté de 5,5 millions de dollars, était normalement prévue du 4 au 7 juin, mais a été reportée à la fin de l'année en raison de la pandémie de Covid-19. (Belga)