"Célébrer le secteur du cinéma, qui n'est pas à la fête, ne nous semblait pas approprié cette année. Multiplier les annonces de délais et reports n'était pas non plus la meilleure solution", a déclaré jeudi l'administrateur général de la RTBF Jean-Paul Philippot, en présentant la formule qui remplace sur le service public la prestigieuse Cérémonie des Magritte du Cinéma 2021, annulée en raison de la pandémie."Devions-nous mettre le cinéma belge entre parenthèses cette année? Certainement pas", a tranché Jean-Paul Philippot. La RTBF mettra donc le cinéma belge à l'honneur du 31 janvier au 7 février, tant en télévision et radio que sur ses médias numériques. L'occasion également d'étoffer la plateforme digitale Auvio dès le lundi 1er février avec la nouvelle page thématique "Belgorama", dédiée à la création belge. La page de streaming 100% belge présentera longs et courts métrages, séries, documentaires, webdocs et podcasts, accessibles pendant plusieurs mois. Elle comprendra également des entretiens, analyses de scènes et coulisses de tournage. "Belgorama" affichera notamment "Tapis bleu", un podcast de fiction relatant les dérapages d'une fausse Cérémonie des Magritte et imaginé par Laurence Bibot, Sébastien Ministru et Myriam Leroy. Le vendredi 5 février, la chaîne La Première se penchera toute la journée sur le cinéma belge, avec notamment une spéciale "Le Mug". Au cours de cette semaine dédiée au 7e Art à la sauce plat pays, le service public diffusera également des longs métrages ("Duelles" d'Olivier Masset-Depasse, "Mon ket" de François Damiens, "Nos batailles" de Guillaume Senez,...) ou encore des documentaires ("Ceci n'est pas un anniversaire... Les Magritte du Cinéma ont 10 ans!"). Des rencontres inédites avec des talents figurent également au programme de différentes émissions de la RTBF (Plan Cult, C'est du Belge, Culture Club, Les Ambassadeurs... ). (Belga)