Malgré les critiques, le Japon exécute deux condamnés

Publié le à TOKIO (Belgique)

Faisant fi des critiques internationales, le Japon a mené à bien deux exécutions à mort, comme le rapportent vendredi les médias japonais. Au total, 38 personnes ont été tuées ainsi depuis le début du mandat du Premier ministre Shinzo Abe en 2012. Le Japon fait partie des derniers Etats à appliquer la peine de mort.Les défenseurs des droits de l'homme dénoncent depuis des années ces exécutions ainsi que les conditions de détention dans le pays du G7. Les gouvernements étrangers ont également critiqué la manière dont les exécutions sont appliquées, à savoir sans informer les condamnés du moment de leur mise à mort. Ils passent parfois plusieurs années en isolement. (Belga)
© 2019 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.