Les forces de sécurité maliennes ont commis 101 exécutions extrajudiciaires entre le 1er janvier et le 31 mars, a affirmé jeudi la Mission de l'ONU au Mali, la Minusma, qui accuse également l'armée nigérienne d'une trentaine d'exécutions extrajudiciaires sur le territoire malien pendant la même période.La division des droits de l'homme de la Minusma, dans une note trimestrielle, relève une "multiplication des exécutions extrajudiciaires (101 victimes)" qui sont "imputables" à l'armée malienne. En outre, "32 cas de disparitions forcées", "32 cas de torture ou traitement cruel inhumain ou dégradant", ainsi que "115 arrestations arbitraires", tous "imputables" aux forces de sécurité maliennes, ont été recensés par l'ONU. La Minusma note que "la majorité" de ces violations des droits de l'homme ont été commises par l'armée dans le centre du pays, épicentre des violences dans le conflit malien. Cette région, depuis l'apparition en 2015 d'un groupe jihadiste affilié à Al-Qaïda, connait une multiplication des violences jihadistes, de milices, intercommunautaires ou liés au brigandage, souvent entremêlées. Les groupes jihadistes évoluant au Mali se sont quant à eux rendus coupables, outre d'attaques contre des camps militaires qui ont fait des dizaines de morts, de 39 meurtres, 46 enlèvements et 18 cas de torture entre le 1er janvier et le 31 mars, selon l'ONU. Ces groupes "sont de plus en plus responsables" de violations des droits de l'homme, selon M. Ngefa. Sur la même période, l'ONU a également documenté 34 exécutions extrajudiciaires commises par l'armée nigérienne sur le territoire malien: à Inekar (24 victimes), à Anderamboukane (5 victimes), et 5 autres victimes "dans une localité située entre Anderamboukane et Chinagodar". "Vu la gravité des allégations tendant à discréditer les actions de nos FDS dans leur combat contre les groupes armés terroristes et autres groupes criminels, des enquêtes seront menées afin de laver nos forces de tout soupçon", assuraient récemment les autorités nigériennes via le ministère de la Défense. (Belga)