Une quarantaine de personnes, selon l'estimation de la police de Bruxelles-Ixelles sur place, ont manifesté mardi à 18h00 contre le parti ultraconservateur Droit et justice (PIS) au pouvoir en Pologne, devant la représentation permanente du pays auprès de l'Union européenne, rue Stevin à Bruxelles.Les manifestants ont d'abord fait la chorégraphie de la "Danse des canards", sous la direction d'une personne déguisée qui jouait Jaroslaw Kaczynski, le président du PIS. Lui et son frère, qui ont fondé ensemble le parti, sont ont hérité de ce surnom dans leur pays, canard se disant "kaczka" en polonais. Les manifestants voulaient par cette action soutenir notamment les femmes, qui viennent de se voir déposséder de leur liberté d'avorter, et la communauté LGBTQ+, qu'ils estiment régulièrement déshumanisée dans les discours du gouvernement polonais, de l'Eglise et des organisations fondamentalistes. Le lobby Ordo Iuris était également visé. "Cette organisation fondamentaliste qui est à l'origine de la création de zones libres d'idéologie LGBTQ+ en Pologne fait du lobbying auprès de la Commission européenne", pointe Eva Skrzypczyk, vice-présidente de l'association Solidarity Action Brussels, qui organisait le rassemblement. "Nous lançons un appel aux représentants européens pour ouvrir une enquête sur l'activité de cette organisation." Solidarity Action Brussels est une association créée il y a quelques mois par quatre jeunes Bruxellois pour défendre et promouvoir les valeurs européennes de dignité humaine, la liberté, la démocratie, ou encore de l'égalité. (Belga)