Marten Van Riel a réussi le doublé en remportant dimanche la manche de Super League de triathlon, à Rotterdam. Déjà vainqueur il y a 3 semaines à Londres de l'étape britannique de ce circuit privé, organisé en partie de manière virtuelle, le triathlète belge a confirmé sa forme olympique en remportant chacun des trois formats différents en indoor dans la cité portuaire des Pays-Bas.En s'imposant dans les 3 courses de l'étape néerlandaise, l'Anversois a totalisé le maximum de 30 points, pour devancer au classement le Britannique Alex Yee et le Français Aurélien Raphael, respectivement de 7 et 8 unités. Tant sur le 1er format (200 m en piscine, 1 km à pied sur tapis roulant et 3 km de vélo sur home-trainer), que sur les deux autres (mêmes distances mais ordre différent), le membre des Belgian Hammers, le relais mixte belge, 6e en individuel des JO de Rio, a démontré ses progrès physiques et tactiques en vue de Tokyo. "Je me suis senti super bien. J'étais en pleine confiance", a confié Van Riel, à peine essoufflé après les trois épreuves hybrides. "Je me suis montré plus agressif dans les transitions qu'à Londres, où il est vrai que l'on manquait d'habitude après 19 mois sans compétition", selon le meilleur triathlète belge au classement de l'ITU (6e). Chez les dames, la Britannique Sophie Coldwell, avec 29 points, a devancé sa compatriote Beth Potter (28), victorieuse à Londres, et l'Espagnole Anna Godoy (21). (Belga)