Au lendemain du premier Super G de la saison remporté par Mauro Caviezel, qui a fêté à cette occasion sa première victoire en carrière, une énorme surprise a marqué la première descente de la Coupe du monde de ski alpin, dimanche sur la célèbre piste Oreiller-Killy ensoleillée de Val d'Isère, en France. Le Slovène Martin Cater, dossard 41, a devancé tous les favoris mais surtout deux autres gros outsiders. Avant lui l'Autrichien Otmar Striedinger, parti avec le dossard 26, et le Suisse Urs Kruyenbühl, dossard 14, ont bien cru avoir en poche eux aussi la première victoire de leur carrière. Au bout des 3037 mètres de l'épreuve au scénario impensable et des 770m de dénivelé négatif, Cater a signé le chrono de 2:04.67. Striedinger a pris la 2e place, à 22/100es de seconde, et Kruyenbühl la 3e, à 27/100es.Le favori de la course, après les entraînements où il avait signé les 1er et 2e chronos, le Norvégien Aleksander Aadmodt Kilde, le détenteur de la Coupe du monde générale, a fini au pied du podium, à la 4e place, à 36/100es de seconde. Cater comptait une 8e place comme meilleur résultat dans une descente de Coupe du monde. Il s'est aussi classé à deux reprises à une 6e place dans un Super G et dans un combiné. Il monte sur la plus haute marche à l'occasion de son premier podium. La performance de Cater exceptionnelle n'est pas unique. Le 17 décembre 1994, l'Autrichien Josef Ströbl, 20 ans, avait gagné la descente de Coupe du monde de Val d'Isère, avec le dossard 61! Au classement général de la Coupe du monde, après la première des dix descentes de Coupe du monde et la 6e des 39 épreuves, ce 3e succès et 6e podium suisse, le podium provisoire n'a pas changé. Le Français Alexis Pinturault reste en tête avec 276 points, devant le Suisse Marco Odermatt (261). Le Croate Filip Zubcic a conservé la 3e place (208). La prochaine étape de la Coupe du monde se situera à Val Gardena, en Italie. Un Super G est prévu vendredi et une descente samedi. (Belga)