Si l'on devait faire appel à eux, les vétérinaires se disent prêts à donner des masques et des respirateurs pour aider les médecins sur le front, engagés dans la lutte contre le coronavirus. "Mais nous n'avons pas de grands stocks non plus", prévient Stéfan Degallaix, président de l'Union professionnelle vétérinaire, interrogé lundi par le magazine spécialisé Médi-Sphère. "Nous avons déjà pris des mesures de précaution pour limiter nos usages. Nous en avons toutefois encore besoin pour les opérations et pour certains de nos soignants qui ont des toux ou des rhumes pour l'instant", poursuit-il. Pour Stéfan Degallaix, il ne fait aucun doute que la médecine humaine sera prioritaire. "Nous aiderons les médecins dès que nous le pourrons avec des masques de chirurgie, parce que ce sont les seuls que nous avons, mais aussi avec certains types de nos respirateurs qui sont adaptés." De son côté, la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, a annoncé que la Belgique allait recevoir un demi-million de masques de protection ainsi que 30.000 kits de tests afin de lutter contre le Covid-19. Les premiers 300.000 masques sont attendus ce lundi à la mi-journée à Liège, tandis que la deuxième partie du don suivra dans le courant de la semaine. La matériel est offert par la Fondation Alibaba et la Fondation Jack Ma. (Belga)