Le sabreur allemand Max Hartung a décidé de boycotter les Jeux Olympiques de Tokyo. Le quadruple champion d'Europe, dont deux fois en individuel (2017 et 2018), est déjà qualifié pour la compétition. Hartung, président de la commission des athlètes en Allemagne, trouve qu'il n'est pas responsable de maintenir les Jeux en raison du coronavirus. "Mon cœur saigne et je pourrais pleurer. Mais je veux donner l'exemple et faire la seule bonne chose. Je ne serai pas présent aux Jeux Olympiques à la date prévue", a assuré Hartung, qui est, pour le moment, le premier athlète à annoncer boycotter Tokyo 2020. L'Allemand, 30 ans, va mener une enquête auprès de tous les athlètes olympiques de son pays pour savoir s'ils sont favorables à un boycott commun des JO. L'escrimeur, double olympien (2012 et 2016) et actuellement deuxième mondial dans sa discipline, estime que les JO doivent être reportés au regard de la crise du coronavirus qui touche le monde entier. Le Comité International Olympique (CIO), présidé par l'ancien escrimeur allemand Thomas Bach, maintient toujours que les Jeux Olympiques de Tokyo doivent débuter le 24 juillet. (Belga)