La Kényane Faith Kipyegon n'est pas parvenue à battre le record du monde du 1000 m féminin vendredi soir lors du 44e Memorial Van Damme, disputé dans un stade Roi Baudouin vide, en raison de la pandémie de coronavirus. La championne olympique 2016 a signé un chrono de 2:29.92, terminant à un peu moins d'une second du record mondial de (2:28.98) que la Russe Svetlana Masterkova avait établi à Bruxelles lors de l'édition 1996 du Memorial Van Damme. L'Espagnole Esther Guerrero (2:35.64) et la Canadienne Lindsey Butterworth (2:37.26) prennent les 2e et 3e places. Elise Vanderelst s'est classée 4e avec un temps de 2:37.86, nouveau record personnel. Renée Eykens a pris la 6e place en 2:39.15, améliorant elle aussi son record personnel. (Belga)