Michael Cohen, l'ancien avocat personnel de Donald Trump, sortira vendredi de prison pour passer le reste de sa peine en résidence surveillée en raison de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus. Après avoir travaillé pendant 10 ans pour la Trump Organization et s'être décrit comme le "pitbull" de Donald Trump, il s'était finalement retourné contre l'ex-magnat de l'immobilier new-yorkais. Michael Cohen avait été condamné en décembre 2018 à trois ans de prison pour avoir enfreint les règles sur le financement des campagnes électorales afin d'influencer l'élection présidentielle de 2016, ainsi que pour avoir acheté le silence de deux anciennes maîtresses présumées de Donald Trump pendant la campagne. Le 20 mai, le reste de sa peine a été commué en assignation à domicile afin de prévenir une éventuelle infection au coronavirus en prison. Cohen a cependant de nouveau été arrêté le 9 juillet après avoir remis en question un accord qui l'empêchait de publier un livre sur Donald Trump. Un juge américain a décidé jeudi que sa nouvelle détention n'était pas valable. Cohen avait, selon lui, été victime de représailles parce qu'il avait annoncé qu'il allait écrire ce livre. (Belga)