Le Conseil des ministres a approuvé vendredi la désignation de Michel Jaupart comme directeur général du War Heritage Institute (WHI) à partir de ce 1er mai, suivant la proposition de la ministre de la Défense Ludivine Dedonder, a annoncé cette dernière.Michel Jaupart dirige déjà, "ad interim", le parastatal de la Défense dédié à la conservation du patrimoine historico-militaire et à la mémoire, depuis sa création en 2017. Francophone, il est critiqué par certains élus flamands pour sa méconnaissance du néerlandais. Mais la ministre de la Défense défend son choix, renvoyant entre autres à la procédure de sélection qui a eu lieu. "M. Jaupart était un des deux lauréats issus de la procédure de sélection indépendante du Selor à laquelle 20 candidats ont participé. Comme prévu par la législation, j'ai alors mené un entretien complémentaire objectif avec chacun des deux lauréats et j'ai finalement proposé au Conseil des ministres de désigner M. Jaupart comme directeur général du WHI vu sa grande expérience dans l'institut et sa vision ambitieuse de l'avenir de cet organisme de prestige", explique-t-elle vendredi via communiqué. Un directeur général adjoint, qui doit être de l'autre néerlandophone, doit encore être désigné. La procédure de sélection a déjà débuté, indique la ministre. Le WHI gère un ensemble de musées et de sites d'importance historique, comme le Musée royal de l'Armée et d'Histoire militaire installé au Cinquantenaire. (Belga)