Minneapolis restait mardi sous tension après une deuxième nuit consécutive de manifestations malgré l'entrée en vigueur d'un couvre-feu dans cette ville du nord des Etats-Unis, indignée par la mort d'un jeune homme noir abattu par la police en plein procès sur le meurtre de George Floyd.En plus du couvre-feu dans toute l'agglomération décrété par les maires des villes jumelles de Minneapolis et de Saint-Paul, un millier de soldats de la Garde nationale sont à pied d'oeuvre pour empêcher de nouveaux débordements. Une quarantaine de personnes ont été arrêtées dans la nuit de lundi à mardi et des policiers ont été légèrement blessés à l'occasion d'un rassemblement en face du commissariat de Brooklyn Center, dans la banlieue de Minneapolis, ont annoncé les forces de l'ordre, qui ont utilisé à plusieurs reprises du gaz lacrymogène. C'est à cet endroit que Daunte Wright, un Afro-Américain de 20 ans qui circulait en voiture avec sa petite amie, a été tué "par accident" dimanche, au cours d'un banal contrôle lié à des plaques d'immatriculation invalides, a expliqué la police locale. Une agente avait alors "sorti son arme à feu à la place de son Taser", un pistolet à impulsion électrique censé être non létal, selon la même source. Lundi soir, peu avant 21H00 (04H00 HB mardi), près de deux heures après l'entrée en vigueur du couvre-feu, des dizaines de manifestants ont continué de brandir leurs pancartes et de scander des slogans à proximité du poste de police de Brooklyn Center, tout en s'abritant de la pluie sous des parapluies et des capuches Ils ont nargué les policiers à travers le grillage nouvellement érigé autour du commissariat et portaient des pancartes clamant "Emprisonnez tous les flics tueurs racistes", "Suis-je le prochain ?" et "Pas de justice, pas de paix". Des pillages sporadiques ont également eu lieu ailleurs à Brooklyn Center, ont raconté des responsables chargés de la sécurité. Des centaines de personnes se sont aussi rassemblées pour une veillée dans cette localité du nord-ouest de l'agglomération de Minneapolis. Une sculpture commémorative représentant un poing serré a été transportée du site où George Floyd a été tué jusqu'au lieu de ce nouveau drame. Il s'agissait de la deuxième nuit d'affilée de protestations après la mort de Daunte Wright. (Belga)