Entre mi-mars et fin avril, soit depuis le confinement décidé pour lutter contre la pandémie de Covid-19, il y aura 50 tués et environ 4.000 accidents corporels de moins par rapport à d'habitude durant la même période de l'année, estime vendredi l'institut Vias pour la sécurité routière en Belgique. Le nombre d'accidents corporels diminuerait en moyenne de 68% en comparaison de la moyenne sur les trois dernières années, conclut Vias. Il y a en effet beaucoup moins de monde sur les routes, ce qui se répercute sur le nombre de victimes dans la circulation. Au total, cela représenterait 4.017 accidents corporels et 50 tués de moins au cours de la même période. Il faut cependant encore attendre les chiffres définitifs du premier trimestre pour établir un bilan précis de l'impact du confinement sur la sécurité routière, nuance l'institut. L'estimation se base sur les données d'une dizaine de zones de police, à savoir celles de Gand, Malines, Louvain, Aarschot, Kempenland, Geraardsbergen-Lierde, Rupel, Turnhout, Kastze, Basse-Meuse, Wavres, Tongres, Balen-Dessel-Mol, Zennevallei. En 2019, 620 personnes ont perdu la vie sur la route et 37.375 accidents corporels ont été recensés. (Belga)