La Britannique Georgia Taylor-Brown a décroché son premier titre de championne du monde de triathlon de courte distance, samedi soir à Hambourg, en Allemagne. Taylor-Brown s'est imposée devant la Bermudéenne Flora Duffy et l'Allemande Laura Lindemann. Le titre mondial a été décerné après une course, en lieu et place de 8 manches habituelles, en raison de la situation sanitaire de l'ensemble de la planète. Côté belge, Valérie Barthélémy a terminé à la 20e place et Claire Michel à la 33e. Taylor-Brown, 3e mondiale des World Series en 2018 et 2019, a bouclé la distance sprint (750 m de natation, 20 km à vélo et 5 km à pied) en 54:16. Faisant partie d'un groupe de tête à vélo après la natation, elle a devancée Duffy de 10 secondes et Lindemann de 24 secondes au terme de la course à pied. Les deux triathlètes belges engagées sont sorties à une trentaine de secondes des leaders après la natation, mais n'ont pas su intégrer le peloton des leaders à vélo. Reléguées à près de 2 minutes lors de la 2e transition, elles ont fait jeu égal avec les meilleures lors de la dernière discipline. Barthélémy a fini 20e, à 1:56 de la lauréate (56:11), tandis que Michel a terminé 33e à 2:30 (56:45). Plus tôt dans la journée, Jelle Geens avait échoué à la 4e place de la course masculine, tandis que Erin Vanderplancke, remplaçant de Marten Van Riel blessé, avait pris la 53e place. Le relais mixte avec Claire Michel, Valérie Barthélémy, Jelle Geens et Erwin Vanderplancke est programmé dimanche midi, toujours à Hambourg. (Belga)