Nafissatou a connu sa première défaite en sept heptathlon, jeudi soir au terme de celui des 17es Mondiaux d'athlétisme disputé depuis mercredi au stade Khalifa de Doha au Qatar. Elle a trouvé plus forte qu'elle en la personne de la Britannique Katerina Johnson-Thompson. "Elle a fait la compétition de sa vie. Elle réalise un incroyable total (6.981 contre 6.677 à Thiam, NDLR). Elle termine à 30 points de mon record (7.013). Elle mérite la médaille d'or. Moi, j'ai eu un bon niveau mais pas suffisant. C'est quand même une médaille d'argent dans un championnat du monde après une compétition d'un niveau incroyable, je n'ai aucun regret", a commenté la désormais ancienne championne du monde en titre. "J'avais fait ma meilleure première journée dans un championnat hier (4.042 points, mercredi), j'étais contente" a-t-elle poursuivi. "A la longueur, j'ai fait de bons sauts, mais pas de bonnes planches. Mon dernier saut je fais 6m40 en sautant à 30 cm de la planche. Cela fait 6m70. Voilà c'est un hepta et on n'est pas toujours à son maximum. A Rio (aux Jeux Olympiques, NDLR), j'ai la chance de faire une planche parfaite de 0 cm, aujourd'hui je n'ai pas eu cette chance." "Je savais à l'issue de la longueur que ce n'était plus possible de revenir, mais j'ai continué à me donner à fond, on ne sait jamais. Au javelot, je n'ai rien senti au premier essai, mais après le second c'était comme à Talence, je ne pouvais plus le plier en raison de la douleur. Avec les 48 mètres et mon incapacité à lancer, je savais que le 800m serait couru pour la médaille d'argent." "Je me suis battue toute la saison et pendant tout le championnat et je suis fière d'avoir été au bout de la saison et du championnat." (Belga)