Le jeune Britannique Tom Pidcock a surpris la colonie belge dimanche au championnat du monde de cyclocross dimanche à Dübendorf en Suisse. C'est lui qui a pris la deuxième place derrière le Néerlandais Mathieu van der Poel, sacré pour la 3e fois, pour devenir le premier Britannique médaillé chez les seniors. La révélation de cet hiver ne fait que confirmer les espoirs placés en lui après ses titres mondiaux chez les Espoirs l'an dernier et chez les juniors en 2017. "Je ne pensais pas être aussi fort", a confié Tom Pidcock, 20 ans, cité par sa fédération. "Je savais que cette course et les conditions dans lesquelles elle allait se dérouler allaient me convenir. Et je suis très content. J'étais très heureux qu'il pleuve, car je suis moins à l'aise dans une course explosive et rapide, mais là dans la boue c'était très bien. C'était incroyable. Pour être honnête, je n'ai pas fait beaucoup de vélo cette semaine, c'est peut-être pour ça que cela a bien été. Le monde qu'il y avait, c'était fou et cela montre que ce sport est encore en train de grandir. C'est agréable de pouvoir y représenter la Grande-Bretagne". Tom Pidcock, 2e sur le podium, a devancé Toon Aerts, 3e et Wout van Aert, 4e. (Belga)