Incapable de réparer son circuit, la ville de Brno a confirmé mardi qu'elle n'accueillerait pas en 2021 le Grand Prix de République tchèque en MotoGP, une première depuis 1987."En raison des circonstances (financières) et après la non-inclusion de la course dans le calendrier" provisoire MotoGP, les conseillers municipaux de la deuxième ville du pays ont confirmé, sur le site de la municipalité, que l'événement n'aurait pas lieu l'année prochaine. La ville a indiqué qu'elle n'avait pas les moyens de financer une réfection du circuit de Brno sans l'aide de Dorna, promoteur du championnat, ou de l'Etat tchèque. Ces réparations sont estimées à 100 millions de couronnes tchèques (3,8 millions d'euros). Dorna et la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) avaient demandé ces réparations à la suite de plaintes des pilotes après le GP 2020, qui s'est déroulé à huis clos au mois d'août. Brno a ajouté qu'elle pourrait organiser l'événement lors de la période 2022-2026 si Dorna réduit les frais d'inscription au calendrier et si l'Etat "augmente considérablement sa participation financière". Publié en novembre, le calendrier provisoire du championnat MotoGP compte 20 courses, la première au Qatar le 28 mars. (Belga)