L'opposant russe Alexeï Navalny, emprisonné et en grève de la faim depuis trois semaines, est "en grave danger" et doit pouvoir être évacué à l'étranger, ont exigé mercredi quatre experts des droits humains mandatés par l'Onu."Nous demandons instamment aux autorités russes de veiller à ce que M. Navalny ait accès à ses propres médecins et de lui permettre d'être évacué à l'étranger pour un traitement médical urgent, comme elles l'ont fait en août 2020. Nous réaffirmons que le gouvernement russe est responsable de la vie et de la santé de M. Navalny pendant sa détention", écrivent-ils dans un communiqué. (Belga)