Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, a appelé vendredi à la prudence dans l'élaboration en cours du baromètre coronavirus, craignant des mesures trop restrictives qui pèseraient tant sur la santé mentale des citoyens que sur les budgets publics. "Nous prônons pour que les enfants continuent d'aller à l'école, pour ne pas stopper les cours en présentiel dans le supérieur", a affirmé M. Jeholet au nom de la coalition arc-en-ciel (PS, MR, Ecolo), en marge de la présentation du budget de la Fédération. Le nouveau commissaire Covid du gouvernement fédéral est chargé d'élaborer avec les entités fédérées le baromètre qui donnera le ton des mesures sanitaires sectorielles. "Bien sûr la santé est prioritaire, mais nous appelons à la prudence: il faut maintenir une activité sportive et culturelle, car si les mesures sont trop contraignantes, on va tuer le monde culturel, le monde sportif. On mettra en péril la scolarité des enfants, avec des conséquences sur le bien-être et la santé mentale de nos concitoyens, en plus d'un impact budgétaire à court, moyen et long terme", a plaidé le ministre-président francophone. (Belga)