Les administrateurs de Nethys ont annoncé leur démission dimanche soir par voie de communiqué. "Ils ne sont pas prêts à participer à la remise en cause d'un plan stratégique indispensable au redéploiement de la région liégeoise", justifient-ils. Plus tôt dans la journée, le gouvernement wallon avait annoncé avoir pris trois arrêtés cassant les ventes, par Nethys, des parts de cette dernière dans le câblodistributeur Voo, la société d'énergie éolienne Elicio et la firme de services informatiques Win. Les administrateurs de l'entreprise, filiale de l'intercommunale Enodia (ex-Publifin), "regrettent une décision préjudiciable aux intérêts de Nethys, des travailleurs du groupe, de la région liégeoise et des actionnaires de la société. Ils ne sont pas prêts à participer à la remise en cause d'un plan stratégique indispensable au redéploiement de la région liégeoise et démissionnent". Les membres du CA assureront la continuité jusqu'à leur remplacement, est-il précisé dans le communiqué. "Ils confirment avec force que les décisions qu'ils ont prises, dans le seul intérêt de la société, étaient conformes à la légalité, aux intérêts des actionnaires et aux demandes pressantes qui leur étaient faites", soulignent-ils encore. Avant de conclure qu'"ils ne laisseront pas leur honneur foulé aux pieds". (Belga)