Dans un communiqué transmis à l'agence Belga par son avocat Me Adrien Masset, Stéphane Moreau, placé sous mandat d'arrêt dimanche matin, dit ne reconnaître aucun des faits qui lui sont reprochés et nier "avec force toute infraction". Il rappelle en outre qu'il bénéficie de la présomption d'innocence.Monsieur Moreau affirme qu'il "est le bénéficiaire de décisions officielles des instances de Nethys, elles-mêmes les ayant adoptées sur la base des analyses, propositions et calculs effectués par un grand bureau spécialisé en la matière", ajoutant qu'il est "consterné par les reproches qui lui sont formulés". "Il a toujours travaillé dans l'intérêt de la société Nethys qui, sous direction, a atteint une valeur proche de 3 milliards d'euros et a fait travailler près de 3.000 familles", ponctue encore le communiqué transmis par sa défense. L'ancien administrateur de Nethys a été placé sous mandat d'arrêt dimanche matin après approximativement 40 heures d'audition et une nuit en cellule. Le juge d'instruction l'a inculpé d'abus de biens sociaux et détournement par personne exerçant une fonction publique, ainsi que pour faux, usage de faux et escroquerie. M. Moreau, qui a été écroué à la prison de Lantin, comparaîtra devant la chambre du conseil mercredi. (Belga)