Au moins 43 agriculteurs ont été tués samedi par des djihadistes présumés de Boko Haram dans un champs situé non loin de Maiduguri, la capitale de l'Etat du Borno, dans le nord-est du Nigeria, selon deux responsables d'une milice pro-gouvernement à l'AFP."Nous avons retrouvé 43 corps sans vie, tous ont été égorgés, et six personnes gravement blessées", a déclaré Babakura Kolo, le responsable d'un groupe d'auto-défense. Ce bilan a été confirmé par un autre milicien à l'AFP. (Belga)