Les militaires en rue vont être remplacés par des policiers dans les gares et les métros à Bruxelles ainsi qu'à l'aéroport de Zaventem, d'ici le 1er avril. Ils étaient chargés de missions de surveillance.La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) avait annoncé, fin février, un calendrier de retrait progressif. Les militaires ont ainsi déjà quitté l'aéroport de Gosselies et le quartier européen. "Pour le 1 avril, la police intégrée va reprendre ses responsabilités pour les gares et les métros à Bruxelles et l'aéroport de Zaventem", a précisé le cabinet de la Défense. A partir de juin, ce sera au tour des ambassades, progressivement, pour terminer par les institutions juives à Anvers et Bruxelles. (Belga)