L'accès à l'aide juridique de deuxième ligne est élargie à partir de ce 1er septembre à la suite de l'augmentation des plafonds de revenus applicables en la matière. La Chambre a approuvé en juillet en séance plénière une proposition de loi portée par Ecolo-Groen et le PS visant à améliorer l'accès à l'aide juridique de deuxième ligne. La proposition prévoit d'augmenter le seuil d'accès à l'aide juridique de 200 euros dès septembre puis de 100 euros chaque année pour atteindre une augmentation de 500 euros en 2023. En trois ans, le seuil de revenus mensuels passera dès lors progressivement de 1.026 euros net à 1.526 euros en 2023 pour un isolé. Le montant déduit des revenus par personne à charge, généralement les enfants, est quant à lui augmenté à 20% du revenu d'intégration sociale (au lieu de 15% actuellement). (Belga)