La Ville de Bruxelles fait évoluer, à partir du 1er septembre, la zone de rencontre du Pentagone, mise en place le 11 mai dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Cette zone créée pour faciliter le déconfinement dans de bonnes conditions a été mise en place pour permettre aux usagers faibles (piétons, cyclistes notamment) de respecter la distanciation sociale dans des rues aux trottoirs étroits. Ils ont jusqu'à présent la priorité sur toute la voirie. La vitesse des véhicules ne peut dépasser 20km/h.A partir de septembre, pour accompagner la reprise économique, sociale et culturelle tout en garantissant le respect des règles de distanciation sociale, la vitesse sera toujours limitée à 20km/h pour garantir la quiétude résidentielle des quartiers, mais sur les grands axes du Pentagone la limite sera fixée à 30km/h. Concrètement, à partir du mois de septembre, il ne sera plus question d'une zone de rencontre unique sur tout le Pentagone, mais de plusieurs où la vitesse maximale restera limitée a 20 km/h. Ces zones seront reliées par des axes où les 30 km/h seront la norme: les axes pénétrants vers le centre, ceux utilisés par les trams et les bus, les itinéraires cyclables et différentes rues dont les quartiers commerçants afin d'assurer l'accessibilité et la connexion de la ville. Les différentes zones de rencontre seront indiquées à l'entrée et à la sortie des rues. La vitesse sur les grands axes sera rappelée et des radars seront installés. (Belga)