Un nouvel appel à candidatures visant à recruter un nouveau médiateur fédéral francophone a été publié mercredi matin au Moniteur belge. Un premier appel à candidatures avait été lancé en juillet dernier. Celui-ci a conduit le 20 février dernier à la nomination par la Chambre de David Baele comme médiateur néerlandophone. Faute de candidats, il avait été décidé de lancer un nouvel appel pour un médiateur francophone, appelé à succéder à Catherine De Bruecker.Les candidats peuvent postuler jusqu'au 3 avril au plus tard. Ils doivent notamment posséder "une expérience professionnelle utile de cinq ans au moins, soit dans les domaines juridique, administratif ou social, soit dans un autre domaine utile à l'exercice de la fonction", comme le stipule l'appel à candidatures. Une connaissance suffisante des autres langues nationales est également requise. Les médiateurs sont nommés par la Chambre des représentants pour un terme de six ans, après qu'il eut été fait publiquement appel aux candidats. Le mandat de médiateur fédéral ne peut être renouvelé qu'une seule fois. Ils ont notamment pour mission d'examiner les réclamations relatives au fonctionnement des autorités administratives fédérales et de mener, à la demande de la Chambre, toute investigation sur le fonctionnement des services administratifs fédéraux. (Belga)