Dimanche, plusieurs dizaines de citoyens se sont réunis à 14h00 sur l'esplanade Saint-Léonard dans le centre de Liège, pour "montrer leur colère face à la gestion désastreuse de la crise sanitaire par l'état et la nécessité de mesures solidaires qui soutiendraient la population et non pas les grosses entreprises", ont indiqué les organisateurs. Il s'agit du troisième rassemblement de la sorte mais du premier à se dérouler en journée.Si la dernière manifestation du 28 novembre avait rassemblé plusieurs centaines de personnes, ils n'étaient que quelques dizaines à s'être réunis dimanche. La police de Liège avait mis en place un dispositif important, afin d'être prête si une intervention devenait nécessaire. Au début du rassemblement, un message a été transmis via des parlophones appelant à la dispersion et rappelant les mesures actuellement en vigueur. De nombreux manifestants ont alors pris la décision de quitter les lieux. Seule une poignée a entrepris de marcher dans les rues de la cité ardente. Quelques dizaines de personnes ont emprunté la rue Hors-Château, se sont ensuite dirigées vers les quais sur Meuse et se sont finalement dispersées au niveau de la passerelle Saucy. La présence en masse de la police a vraisemblablement accéléré la fin du cortège. Malgré quelques pétards, la manifestation s'est déroulée dans le calme. (Belga)