Le gouvernement italien a décidé dans la nuit de vendredi à samedi de nouvelles mesures financières de soutien aux secteurs économiques et familles touchés par les récentes mesures de restriction dues à l'épidémie de Covid-19. Le montant de ces mesures n'a pas été annoncé dans le communiqué officiel mais les médias italiens évoquent un chiffre d'environ 2,5 milliards d'euros. Le gouvernement a décidé cette semaine d'instaurer un couvre-feu sur tout le territoire national à 21H00 GMT et de confiner quatre régions dans lesquelles la situation épidémiologique était la plus grave. Les mesures financières décidées dans la nuit prévoient, entre autres, un fonds qui financera de manière automatiques les activités économiques des régions qui devraient éventuellement être confinées aussi, un fonds pour compenser les pertes des magasins situés dans les centres commerciaux, ces derniers étant fermés désormais le weekend, etc. Dans les régions en confinement, classées zone rouge, dans lesquelles les collèges sont fermés, un bonus baby-sitter de 1.000 euros est également prévu. L'Italie, qui déplore plus de 40.000 morts pour plus de 820.000 cas, tente de juguler la recrudescence de l'épidémie en prenant des mesures localisées pour éviter un reconfinement généralisé, comme au printemps dernier, avec des coûts sociaux et économiques très élevés. La péninsule va subir cette année sa pire récession depuis la Seconde Guerre mondiale, avec une baisse du PIB (Produit intérieur brut) estimée pour le moment entre 9% et 11,5%, en raison notamment des deux mois de confinement strict imposés en mars et avril. (Belga)