L'Assemblée générale annuelle de l'ONU en septembre avec les dirigeants de la planète se déroulera vraisemblablement de manière virtuelle comme celle de 2020, a estimé vendredi son président, l'ex-ministre turc Volkan Bozkir."Il est difficile de dire ce qui se passera même le mois prochain. Nous sommes dans une situation où les choses changent en un jour, donc il est trop tôt pour faire des prédictions pour septembre", a-t-il relevé lors d'une conférence de presse. "Mais mon sentiment personnel c'est que nous devrons continuer comme aujourd'hui", à savoir recourir pour leur très grande majorité aux réunions virtuelles, a ajouté Volkan Bozkir. "Nous pourrions avoir des réunions de haut niveau en personne mais je ne pense pas que nous pourrons voir une semaine de septembre avec 10.000 personnes dans le bâtiment contentes de se retrouver, des invités de la société civile, des présidents, des Premiers ministres... Croisons les doigts, espérons que cela viendra mais nous devons aussi être réalistes", a-t-il précisé. En septembre 2020, les dirigeants de la planète n'avaient pas fait le déplacement à New York et avaient recouru à des enregistrements vidéos de leur discours diffusés dans la grande chambre de l'Assemblée générale de l'ONU pour la première fois depuis la création de l'Organisation il y a 75 ans. (Belga)