Onze jeunes demandeurs d'asile sont arrivés sur le territoire belge jeudi matin dans le cadre d'une relocalisation depuis la Grèce, a confirmé par communiqué Fedasil qui s'occupe de leur premier accueil. Un douzième jeune arrivera plus tard.Le cabinet du secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration, Sammy Mahdi, avait annoncé jeudi matin que 12 mineurs d'âge non accompagnés (MENA) provenant du camp de migrants de Moria, sur l'île grecque de Lesbos, que le précédent gouvernement s'était engagé à accueillir en septembre dernier dans le cadre d'un accord entre pays européens, seraient transférés jeudi vers la Belgique. Les 11 jeunes - neuf garçons et deux filles - se trouvaient depuis plusieurs mois dans différents camps pour migrants en Grèce et s'y trouvaient seuls, sans parent ou tuteur. Le plus jeune a 12 ans, les plus âgés viennent d'avoir 18 ans. Ils sont originaires d'Afghanistan, de Palestine, de Somalie et du Congo. La plupart de ces jeunes vont suivre le trajet d'accueil habituellement prévu pour les Mena. Fedasil se charge de leur premier accueil dans un de ses centres d'observation et d'orientation pour Mena. "Après un séjour de deux à quatre semaines, ils seront dirigés vers la structure d'accueil qui correspond le mieux à leurs besoins", précise l'agence fédérale. Les deux jeunes qui viennent d'atteindre la majorité suivront quant à eux le parcours d'accueil classique prévu pour les adultes. Ils séjourneront d'abord au Petit-Château à Bruxelles. Ils vont tous introduire une demande de protection (l'asile), souligne Fedasil. (Belga)