Ce dimanche, c'est de la ville de Plaisir que débutera Paris-Nice pour une étape en ligne de 154 kilomètres. Cette 78e édition a été touchée par le coronavirus et a déjà vu sept équipes WorldTour déclarer forfait. Deux formations procontinentales ont été ajoutées, dont Circus Wanty-Gobert, tandis que le nombre de coureurs engagés par équipes est passé de sept à huit. Le tenant du titre Egan Bernal et son équipe Ineos seront absents tout comme d'autres ténors. Une chance donc pour Nairo Quintana, Richie Porte, Thibaut Pinot ou encore Dylan Teuns de décrocher la victoire finale. Le coronavirus tient une partie du cyclisme à l'arrêt. Avec les Strade Bianche, Tirreno-Adriatico et Milan-Sanremo remis, des équipes ont préféré se montrer prudentes et ont déclaré forfait pour d'autres course. Paris-Nice débutera donc sans Jumbo-Visma, Movistar, Astana, CCC, Mitchelton-Scott, UAE Emirates et Team Ineos. Treize équipes WorldTour et cinq équipes procontinentales prendront donc le départ à Paris. Sans Enric Mas, Egan Bernal et Miguel Angel Lopez au départ, cela donne une belle chance à d'autres coureurs de remporter le classement final. Le grand favori est certainement Nairo Quintana qui a remporté les Tours de la Provence et de Haut-Var mais face à des adversaires moins redoutables que sur les courses françaises du WorldTour. L'équipe Trek-Segafredo de Vincenzo Nibali et Richie Porte, vainqueur du Tour Down Under en début d'année, sera également à surveiller de près. Le champion de Colombie Sergio Higuita sera également à tenir à l'oeil, lui qui a remporté le Tour de Colombie. Du côté français, tous les regards seront tournés vers Thibaut Pinot, Romain Bardet et Julian Alaphilippe. Même si ce dernier n'a pas encore laissé une forte impression ces dernières semaines. Dylan Teuns, sixième en 2018, visera également la victoire finale et réalise un début de saison solide. Seulement, il sera le seul chef de file de son équipe suite à la blessure de Mikel Landa. Après des étapes faites pour les baroudeurs et les sprinteurs, la victoire finale devrait se jouer dans les trois dernières étapes. Celle de vendredi sera une version miniature de Liège-Bastogne-Liège avec six petites côtes et une arrivée en descente. Samedi, l'arrivée se fera dans la station de ski de Valdeblore La Colmiane avec une montée finale de 16,3 km à 6,3% de moyenne. Dimanche, l'étape finale avec quatre cols pourrait encore réserver quelques surprises. Il est encore difficile de dire le nombre exact de Belges qui prendront le départ. Philippe Gilbert, Oliver Naesen, Jasper Stuyven, Edward Theuns, Yves Lampaert, Thomas De Gendt et Xandro Meurisse seront bel et bien présents. Victor Campenaert voudra certainement prester lors du contre-la-montre. Sep Vanmarcke pourrait également prendre le départ mais ce n'est pas encore certain. (Belga)