Le tribunal du travail néerlandophone à Bruxelles suspend toutes ses audiences initialement prévues entre le 17 mars et le 3 avril, signale, lundi, le juge Bert Croimans. Seules les affaires les plus urgentes pourront faire l'objet d'une exception."Durant cette période, les audiences ne seront tenues que pour traiter des affaires en référé ou comme en référé, des litiges concernant les élections sociales et d'autres relatifs au CPAS, à Fedasil ou aux bureaux d'aide juridique", précise M. Croimans. "Les affaires engagées ou déjà fixées lors d'autres audiences sont reportées". Les parties concernées seront informées et le tribunal compte œuvrer de sorte à limiter les retards, assure le magistrat. "Les parties sont priées de limiter leurs visites au greffe et de privilégier les dépôts par voies électronique et postale." (Belga)