Une partie du personnel de la SNCB est mis "en réserve", en réponse à la baisse de l'activité, a-t-on appris auprès de HR Rail, l'employeur juridique du personnel des chemins de fer. Les collaborateurs mis en réserve restent rappelables si nécessaire. Les entreprises publiques ne peuvent pas recourir au système du chômage temporaire, d'où la nécessité de placer du personnel en réserve. "Cela ne concerne pas tellement de personnes", souligne le porte-parole d'HR Rail. "Beaucoup de gens sont effectivement au travail ou travaillent de chez eux." La majorité des trains continue en effet à rouler en Belgique, malgré l'épidémie du nouveau coronavirus. (Belga)