Toute personne ayant acheté une voiture diesel de marque Volkswagen après le scandale des émissions en septembre 2015 ne peut réclamer de dédommagement auprès du constructeur automobile allemand, a tranché jeudi la cour supérieure de justice allemande (Bundesgerichtshof). La cour estime que VW a modifié sa manière de travailler dans la foulée du scandale et les consommateurs ne peuvent donc plus prétendre avoir été floués. Les propriétaires d'un véhicule diesel qui réclament une telle indemnité mais ont entre-temps parcouru de nombreux kilomètres, entrent encore moins en ligne de compte pour une éventuelle compensation. A l'automne 2015, Volkswagen avait admis avoir manipulé quelques équipements de ses voitures afin de dissimuler la quantité d'émissions expulsées par le véhicule en conduite normale. Le groupe a dû s'acquitter de dizaines de milliards d'euros d'amendes et de dédommagements à la suite de cette affaire, la majeure partie des réparations étant allées aux Etats-Unis. (Belga)