L'OMS a réitéré vendredi qu'elle ne pouvait faire de recommandation sur un changement de vaccin anti-Covid entre deux doses, comme la France compte le faire pour les moins de 55 ans qui ont reçu une première dose d'AstraZeneca, faut de "données adéquates" ."Il n'y a pas de données adéquates pour dire si c'est quelque chose qui peut être fait" et donc les experts de l'organisation ont conclu "que l'interchangeabilité des vaccins n'est pas quelque chose qu'ils pouvaient recommander à ce stade", a déclaré Margaret Harris, porte-parole de l'OMS, lors du briefing régulier de l'ONU à Genève. (Belga)