Il est encore trop tôt pour constater un effet de la campagne de vaccination sur le nombre d'hospitalisations en raison du Covid-19, a indiqué mardi le virologue Yves Van Laethem lors d'une conférence de presse de l'Institut de santé publique Sciensano et du Centre de crise."La protection du vaccin est maximale une semaine après la deuxième dose", a expliqué le virologue Steven Van Gucht. La protection devrait donc être maximale dans les maisons de repos d'ici la fin février ou le début du mois de mars. Un premier impact de la vaccination pourrait cependant être observé dans le courant du mois de février, ont précisé les experts. "A peu près douze jours après la première dose, on obtient déjà une protection extrêmement importante pendant un certain temps", a précisé Yves Van Laethem. (Belga)