Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a assuré samedi, lors d'un défilé militaire géant organisé à Pyongyang, qu'il n'y avait "pas une seule personne" atteinte de coronavirus dans son pays alors que la pandémie a touché le monde entier. Il a souhaité "une bonne santé à tous les gens à travers le monde qui combattent les maux" du Covid-19, dans un discours retransmis par la télévision d'Etat, alors que le président américain Donald Trump a récemment été hospitalisé. (Belga)