Le scrutin législatif aux Pays-Bas a consacré le Premier ministre Mark Rutte, qui s'est félicité d'un "vote de confiance massif", accordant 36 sièges sur 150 à la Chambre des représentants. Le taux de participation au scrutin organisé ces lundi, mardi et mercredi aux Pays-Bas s'avère historique, chiffré à 82,6%, selon un sondage à la sortie des urnes mené par Ipsos à la demande du média public NOS.Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte s'est félicité d'un "vote de confiance massif" mercredi après trois jours d'élections législatives dont son parti est sorti vainqueur. Le parti libéral VVD reste la première formation du pays, obtenant 36 sièges, soit trois de plus, selon les résultats préliminaires fondés sur 63% des bulletins dépouillés. "Je note que le résultat de cette élection est que les électeurs des Pays-Bas ont donné à mon parti un vote de confiance massif", a déclaré M. Rutte à des journalistes dans le parlement à La Haye mercredi soir. Les libéraux de gauche de D66, également membres de la coalition gouvernementale, remporteraient une belle victoire avec 24 sièges et deviendraient ainsi le deuxième parti du pays. Mark Rutte a confirmé que son parti et cette formation de centre gauche entameraient des pourparlers en vue de la formation d'un gouvernement. Celui-ci "aura vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup à faire", a souligné le dirigeant. Le PVV (extrême droite), jusqu'à présent le plus grand parti d'opposition, obtient 17 sièges selon les résultats préliminaires, soit une perte de 3 strapontins. Le CDA chrétien-démocrate, également parti au pouvoir, obtiendrait 15 sièges (-4). Le parti socialiste ensuite pourrait compter sur 9 sièges. Le Forum pour la Démocratie bénéficierait à ce stade de 8 sièges, dépassant alors les écologistes GroenLinks qui en décrocheraient 7. La Chambre des représentants compte un total de 150 sièges. Avec 82,6% de participation, il s'agit d'un record depuis 1986 quand le taux avait grimpé à 86%. Lors des dernières élections législatives pour la chambre basse en 2017, la participation était de 81,9%. Les élections se sont toutefois déroulées de manière bien différente cette année en raison de la crise sanitaire du coronavirus. Les personnes de plus de 70 ans pouvaient voter par courrier. Les deux premières journées législatives, les isoloirs étaient ouverts pour les personnes plus vulnérables. (Belga)